05/05/2017 •   BINGERVILLE/ LOGEMENTS SOCIAUX:CLAUDE ISAAC DE SUR LES SITES POUR S’IMPREGNER LES REALITES DU TERRAIN

Le Ministre de la Construction, du Logement, de l’Assainissement et de l’Urbanisme, Claude Isaac Dé, a fait le 05 mai, le tour des chantiers de construction de logements sociaux à Bingerville, en l’occurrence à OPES Holding, la Société ivoirienne pour l’investissement immobilier (S3I), SPIAC et ITAL. Lors de cette visite qui s’inscrivait dans le cadre du suivi des programmes immobiliers initiés par le Gouvernement, le Ministre a souhaité « fondamentalement le respect du cahier des charges de sorte que pour chaque maison qui sera livrée, l’engagement pris soit respecté ». Toutefois, il a prévenu qu’ « en cas de non-respect des recommandations, le promoteur sera sommé d’apporter des corrections. Dans le cas contraire, il se verra retirer l’agrément et les maisons non conformes seront démolies ».

Il s’est, par ailleurs, réjoui que « beaucoup ait été fait au niveau des Voiries Réseaux Divers (VRD) avant d’annoncer que dans un délai de huit mois, les fosses communes, la voirie, l’eau, les installations électriques seraient effectives ».

« Sur le site de Bingerville d’une cinquantaine d’ha où il est prévu environ 2000 maisons avec plus de maisons économiques que sociales, à peu près 10 000 logements sont lancés actuellement. La moitié est déjà achevée », a rassuré le Ministre de la Construction.

Au niveau d’OPES Holding pour laquelle, il a insisté auprès du promoteur pour que l’équipement modificatif soit prêt, surtout qu’il y ait une école primaire avant septembre prochain, le Ministre a déclaré qu’à fin juin, à peu près 100 logements peuvent être livrés. Fin juillet, à peu près 150 logements seront livrés. D’ici à fin août nous aurons 350 logements livrés, a-t-il indiqué.
Quant à S3I, il a révélé que 97 maisons sont déjà prêtes et les propriétaires vont entrer en possession de leurs maisons incessamment. « Il y a aussi une série de maisons sociales de S3I qui sera livrée ».

Cependant, à la différence des deux premiers promoteurs, au niveau du promoteur SPIAC, le Ministre a exprimé son inquiétude parce qu’il a constaté « beaucoup de malfaçons, du désordre (ouvrages non conformes, poteaux électriques mal placés). Des logements sont modifiés par des propriétaires de maisons. Nous avons demandé que des corrections soient apportées. Nous avons demandé au promoteur de nous rencontrer car nous allons prendre un certain nombre de mesures, notamment des mises en demeure », a-t-il averti.
Opes Holding est bâti sur 12 ha et va abriter à terme 516 logements économiques, sociaux et standings à terme. S3I qui s’étend sur 10 ha construit 473 logements économiques et moyens standings. En ce qui concerne SPIAC, ce sont 120 logements qui sont en construction.